L’informatique est une science bien trop sérieuse pour être laissée aux informaticiens


Le Journal de l'UFR de Sciences et Tecniques de l'UATM Gasa Formation

Depuis le début de l’année, deux des principaux quotidiens anglo-saxons, le Guardian et le New York Times, ont publié des articles vantant les mérites de l’enseignement de l’informatique pour tous. Le premier mène au Royaume-Uni une campagne très active pour que les programmes scolaires permettent l’étude de l’informatique en tant que science et plus exclusivement en tant qu’outil. Plus récemment, en France, Vincent Peillon déclarait que « ceux qui le souhaitent auront donc la possibilité d’accéder à une initiation aux langages informatiques et à la programmation, au sein des options « spécialité numérique » que nous étendrons à l’ensemble des séries des baccalauréats général et technologique ».
Après les errements d’une pédagogie fondée sur l’utilisation de quelques logiciels de bureautique et l’usage responsable de l’Internet, bien installée dans les années 1990 et 2000, la tendance semble s’inverser simultanément dans plusieurs pays et s’orienter vers un véritable enseignement de l’informatique. Comment expliquer cette prise de…

View original post 784 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s