C.G. Jung


awal

La psychologie des individus correspond à la psychologie des nations. Ce que font les nations, chaque individu le fait aussi et, tant que l’individu fait une chose, la nation le fait de même. Seules des modifications dans l’attitude profonde des individus peuvent être à l’origine de changement dans la psychologie des nations. Les grands problèmes de l’humanité ne furent jamais résolus par des lois promulguées ; ils ne le furent, au contraire, qu’à la suite du renouvellement dans l’être individuel des positions intérieures. Si jamais il fut un temps où la réflexion authentique sur soi-même et où la maîtrise de soi qui en résulte constituent une absolue nécessité et leur recherche une démarche majeure, c’est bien notre époque catastrophique. Mais quiconque fait un retour sur soi-même se heurte aux barrières de l’inconscient qui, précisément, recèle tout ce qu’il importerait avant tout de connaître. – 1916 – C.G. Jung. –

View original post

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s